Concevoir l’aménagement des infrastructures du Centre multimodal de distribution urbaine

spipDidier Lieven, directeur de projet à Ports de Lille

« Les experts de Stratégo sont des gens de terrain, efficaces et passionnés »

Au sein de Ports de Lille (sept ports et parcs d’activités), Didier Lieven pilote le projet de Centre multimodal de Distribution Urbaine (CMDU).

Le challenge : comment acheminer les marchandises (produits alimentaires, matériaux de construction, …) qui arrivent dans les ports par trains, routes ou canaux, jusqu’aux commerces traditionnels, supermarchés, magasins de bricolage, etc., tout en générant le moins possible de pollution et de bouchons au cœur des villes ?

La réponse : proposer un environnement complet pour organiser, mutualiser et optimiser le transport de marchandises en ville, celles qui entrent et celles qui sortent (emballages, retours, consignes,…). Cet environnement étant constitué d’un système d’information ouvert et d’infrastructures adaptées.

Le problème : « À Ports de Lille, nous avons les bâtiments mais nous n’avons pas les toutes les compétences pour concevoir l’aménagement intérieur », explique Didier Lieven. Nous avons donc lancé deux appels d’offre pour deux missions : d’abord qualifier, quantifier et décrire les services que pourraient délivrer le CMDU ; ensuite concevoir l’aménagement intérieur des bâtiments existants pour que ceux-ci soient adaptés aux contraintes logistiques des services et transporteurs locataires. »

Stratégo a emporté le marché dans les deux cas. Durant quatre mois en 2011, Gilles Génin, Francis Figoureux, François Noël, experts en transports et logistique, ainsi que Philippe Grange, spécialiste du développement durable, ont planché sur les études préalables, puis rendu leurs préconisations début 2012. « Ce sont des gens de terrain, efficaces et passionnés, constate Didier Lieven. Avec Stratégo, on ne rencontre pas, avant la signature du contrat, un commercial ou un directeur des études qui, ensuite, vous envoie une équipe de juniors sans expérience… On n’entend pas non plus des “ah, oui, mais ça, ce n’était pas prévu dans le contrat” ! On a affaire à de vrais pros. »