Former autrement à un autre management

Catherine Hié, program manager chez Vallourec University France

« Avec l’expert de Stratégo, nos managers ont compris que l’intelligence émotionnelle était tout aussi indispensable que l’autorité »

En France, la galaxie Vallourec & Mannesmann compte quinze établissements, dont celui de Saint-Saulve, à la sortie de Valenciennes.
Dans le monde, ce sont 22 000 salariés, dont 8 000 au Brésil. Leader mondial des solutions tubulaires essentiellement dédiées au marché de l’énergie, le groupe fabrique des tubes sans soudure pour les industries pétrolières, pour le nucléaire, pour le secteur automobile, les hôpitaux…

Au sein du centre d’excellence, Vallourec University France, Catherine Hié, program manager, est notamment chargée du développement personnel et interculturel. « Je souhaitais que nos encadrants de terrain puissent réfléchir différemment à leur fonction à travers une formation à l’intelligence émotionnelle.
Souvent, le réflexe des managers est d’argumenter qu’ils ne sont pas des assistantes sociales. Pourtant, il est essentiel de comprendre que la maladie grave d’une épouse, par exemple, joue sur la motivation d’un salarié, et que cela doit être pris en compte dans l’organisation du travail. »
Où trouver le formateur adéquat pour ce type d’approche ?
« Dans ma précédente fonction, j’avais rencontré Alain Régley, expert en stratégie chez Stratégo. Et je savais que Laurence Daniélou, la dirigeante de ce cabinet de conseil, trouve toujours le “mouton à cinq pattes” qui s’adaptera à une demande très spécifique, en phase avec les valeurs et l’histoire de l’entreprise. »

C’est ainsi que Régis Bogaert, spécialiste en coaching et formation de managers chez Stratégo, ancien entraîneur de l’ES Wasquehal et de l’US Lesquin, est intervenu quatre fois pour une quarantaine de cadres de Vallourec en 2012.
« Cette formation est très interactive, chacun peut y relater ses expériences, explique Catherine Hié. Grâce à son passé de sportif et à son talent pour transmettre, Régis Bogaert a bien fait passer le message : si votre équipe n’est pas soudée, elle n’avance pas et elle perd le match. L’autorité est nécessaire mais pour atteindre les objectifs, l’intelligence émotionnelle est tout aussi indispensable. »