Pallier l’absence du dirigeant

TeffriJacques Ibled, gérant de Teffri Miroiterie

« En trois matinées, avec le consultant de Stratégo, les responsables ont appris l’autonomie et la concertation »

Les pépins de santé vous tombent dessus sans prévenir. Au cours de l’été 2010, Jacques Ibled, patron de Teffri Miroiterie, seule entreprise du genre basée au centre de Lille, apprend qu’il va devoir envisager plusieurs mois d’absence pour se soigner.

Comment procéder pour assurer la pérennité de la société qu’il a reprise voici dix-huit ans et qui emploie quinze personnes ? Embaucher un directeur d’exploitation pour assurer l’intérim ? Ou bien faire confiance aux équipes et les former à l’autonomie ?

« Je connaissais Laurence Danielou qui dirige Stratégo et je lui ai parlé de mes difficultés. Elle a demandé à Gilles Serpry, l’un des consultants, d’intervenir chez nous. Tout de suite, il s’est défini comme “l’homme du changement dans l’entreprise”. Il a réuni les cinq responsables pour trois matinées de travail. Chacun a pu d’abord exprimer ses interrogations et ses peurs. Tous se sont aperçus qu’ils travaillaient sans concertation les uns avec les autres. Un dialogue a été instauré. Les situations potentiellement à problème ont été listées et des solutions ont été imaginées pour le cas où elles se présenteraient. Pour les situations plus compliquées, nous avons décidé que les équipes en référeraient à l’avocat social ou à l’expert-comptable qui sont mes associés. »

Jacques Ibled est maintenant guéri. Il a repris le collier. Il ne fait plus ni devis, ni prises de cotes. « J’ai tourné la page, les agents de maîtrise sont devenus autonomes et se débrouillent très bien sans moi. Mon absence a aussi révélé que deux postes avaient besoin d’être redéfinis et cela a été fait à mon retour. L’entreprise va bien, le virage a été négocié avec succès. »